PARTAGER:

Les femmes représentent près de la moitié de la population mondiale et ont une influence notable sur le bien-être de leur famille, de leur communauté et de l’économie.1 Pourtant elles négligent souvent leur propre santé et ne prennent pas les mesures nécessaires pour prévenir leurs propres maladies.

Pour offrir aux femmes les soins de prévention dont elles ont besoin la société doit être sensibilisée à la prévention et à la santé des femmes. L’Indice Mondial de la Santé Des Femmes a mis en évidence la disparité des mesures de prévention en matière de santé des femmes et constitue un outil important pour aider à améliorer la santé et l'égalité des chances en matière de soins de santé.

Parmi les cinq dimensions les plus importantes pour l’espérance de vie des femmes l'accès aux soins de prévention est celui qui obtient le plus mauvais résultat en moyenne chez les femmes : 19 points sur un total possible de 100.

Accès aux soins de prévention pour les femmes

Les soins de prévention chez les femmes s’accompagnent d’une amélioration significative de l’espérance de vie et de la qualité de vie. Il est donc inquiétant de constater que plus de 6 femmes sur 10 ont déclaré ne pas avoir été dépistées pour quatre des maladies les plus graves qui peuvent les affecter : l’hypertension artérielle, le cancer, le diabète et les MST/IST.

En plus, selon le Health Care Cost Institute, la pandémie de COVID-19 a considérablement réduit la participation des femmes aux programmes de prévention.2 Le nombre de demandes de remboursement de frais médicaux pour des soins de dépistage a diminué en 2020, par rapport à 2019.

L’enquête menée dans L’Indice Mondial de la Santé Des Femmes de Hologic met en évidence un écart entre ce que les femmes pensent être juste en matière d'accès aux services de prévention et ce qui est mis à leur disposition en matière de services de prévention. Elle confirme que bien trop peu de femmes dans le monde ont déclaré en 2020 avoir bénéficié au cours des 12 derniers mois de tests de dépistage pour les maladies cardiaques et le cancer qui représentent la première et la deuxième cause de mortalité des femmes dans le monde.

 

L’enquête fait état de réalités inquiétantes:

  • L’hypertension artérielle est liée aux maladies cardiaques, dont on estime qu’elles tuent environ 17,9 millions de personnes et sont la cause principale de mortalité des femmes chaque année.3 Pourtant, en 2020, seule une femme sur trois avait été testée pour cet indicateur clé de la santé au cours des 12 derniers mois.
  • Le cancer était responsable de près de 10 millions de décès en 2020.4 Mais la même année, dans le monde, 12 % des femmes seulement ont déclaré avoir été testées ou dépistées pour un quelconque type de cancer au cours des 12 derniers mois. Dans certains pays, seulement 3 % des femmes affirment avoir été testées.
  • A l’échelle mondiale en 2020, moins d’une femme sur 9 a été dépistée pour les MST/IST dans les pays étudiés et ce, malgré les graves conséquences qu'elles peuvent avoir sur la santé au-delà de l'infection initiale.

Ce manque de dépistage réellement effectué contraste avec le fait que la majorité des femmes dans tous les pays étudiés estiment que le dépistage régulier peut contribuer à améliorer leur santé.

Les femmes ont confiance dans le dépistage, mais n'y ont pas suffisamment accès

La perception de l'importance du dépistage chez les femmes ne s'est pas nécessairement traduite par une participation des femmes aux programmes de dépistage. Dans la majorité des pays, il existe des écarts importants entre la perception et la participation des femmes aux soins de préventions. En Tanzanie, par exemple, bien que 100 % des femmes se disent conscientes que les bilans de santé réguliers améliorent leur santé, seulement 70 % affirment avoir parlé avec un professionnel de santé au cours des 12 derniers mois. Et au Myanmar, ces chiffres atteignent respectivement 97 % pour seulement 38 % de femmes ayant consulté un professionnel de santé l’année dernière. 

La disponibilité des soins pourrait peut-être un facteur de cette différence pourrait potentiellement être améliorée par un engagement accru et un meilleur équipement des personnels de santé dans les régions concernées.

Nous pouvons tous contribuer à sensibiliser à l'importance du dépistage.

 

À propos des scores de l’Indice

Un score plus élevé dans l’Indice Mondial de la Santé Des Femmes de Hologic signifie que davantage de femmes ont répondu de façon positives aux questions concernant les cinq dimensions qui, selon Hologic et Gallup, expliquent plus de 80 % de l'espérance de vie moyenne des femmes à la naissance : accès aux soins de prévention, satisfaction des besoins fondamentaux, santé mentale, santé individuelle et opinions sur la santé et la sécurité. Des scores plus élevés dans des dimensions individuelles signifie que plus de femmes vivent des expériences positives dans chacun de ces domaines respectifs.

Les cinq dimensions de la santé des femmes

Les cinq dimensions de la santé des femmes, identifiées par l’équipe de recherche de Gallup et Hologic, expliquent plus de 80 % de l'espérance de vie des femmes à la naissance. Il s’agit de : l’accès aux soins de prévention, la satisfaction des besoins fondamentaux, l’opinion sur la santé et la sécurité, la santé individuelle et la santé mentale.5

L’Indice révèle des différences marquées entre les pays en matière d’accès aux soins de prévention

Les résultats au niveau des pays concernant la dimension soins de prévention de l’Indice vont d’un minimum de huit en Côte d’Ivoire à un maximum de 44 en Lettonie. Les femmes de moins de 50 ans et celles qui n’ont pas suivi un enseignement primaire ont les scores les plus bas.

Les pays les plus performants en matière d’accès aux soins de prévention

Dans l'ensemble, les scores de l’Indice Mondial de la Santé Des Femmes de Hologic sont étroitement liés à l'accès aux soins de prévention, tant dans les pays qui obtiennent les meilleurs scores que dans ceux ayant les plus mauvais. Les scores les plus élevés indiquent que davantage de femmes ont des expériences positives en matière de santé et de soins de santé.

Les pays les moins performants en matière d’accès aux soins de prévention

Dans l'ensemble, les scores de l’Indice Mondial de la Santé Des Femmes de Hologic sont étroitement liés à l'accès aux soins de prévention tant  dans les pays qui obtiennent les meilleurs scores que dans ceux ayant les plus mauvais. Des scores plus bas indiquent que moins de femmes ont une perception positive de l’accès au dépistage.

Les normes de tests et de dépistage varient considérablement d’un pays à l’autre. De plus, il n'existe pas de consensus international sur la question de savoir quand, qui et comment dépister, alors que de telles normes sont essentielles pour promouvoir les programmes de santé publique.

Pas de consensus quant à la fréquence des dépistages des maladies

Les recommandations concernant la fréquence à laquelle les femmes devraient se faire dépistées pour les maladies les plus graves varient en fonction de l’âge, des ressources sanitaires disponibles au niveau local et des avis de la communauté médicale.

La période de 12 mois étudiée par l’Indice fournit une valeur indicative. Des recherches ultérieures permettront de recueillir des données sur les tests d'une année sur l'autre afin de les comparer aux recommandations de santé les plus récentes. 

 

L’Indice propose des recommandations pour de nouvelles améliorations

L’Indice Mondial de la Santé Des Femmes de Hologic a quantifié la disparité des mesures de soins de prévention pour la santé des femmes, fournissant ainsi une boussole essentielle pour guider les dirigeants des pays et territoires dans la prise en compte des aspects les plus importants de la santé des femmes et de l'équité en matière de santé. De meilleurs soins de santé signifient que plus de femmes dans le monde seront en mesure d’aider leur famille, leur communauté, leur société et leur économie à prospérer tout en bénéficiant elles-mêmes des avantages d’une bonne santé.

 

La santé des femmes est une santé globale.

Pour en savoir plus sur les résultats de l’Indice Mondial de la Santé Des Femmes de Hologic, veuillez télécharger le rapport.